By using our website, you agree to the use of our cookies.

Magazine GOKAN – Fukushima version Premium (papier)

3 customer reviews

28.00

  • JPY: ¥ 2,800

N’attendez plus, mettez vos plus belles chaussures et voyagez avec nous à travers le département de Fukushima (福島県). Apprenez les histoires des derniers Samouraïs et découvrez cette terre où d’hiver comme d’été il fait bon de s’y aventurer.

161 Disponible

UGS MAGFUKU CATÉGORIES , Tags , , ,

Description

Nous brisons une nouvelle fois les clichés ! En ce mois de Mars 2021, qui marque la commémoration du tsunami de 2011 qui toucha la côté du Tohoko et provoqua une catastrophe sans précédent. Nous souhaitons vous montrer l’autre Fukushima… celui que nous aimons toujours… le département a tellement à montrer et ses habitants tellement à offrir !

Une nouvelle aventure au Japon vous attend avec une certaine émotion, voici notre Édito :

“Les fleurs finissent toujours par éclore… 

Cela fait 10 ans… 10 ans que la terre a tremblé comme rarement auparavant… 10 ans que des vies ont basculé en l’espace de quelques minutes… 10 ans que des êtres chers ont disparu… que tout a disparu pour certains…

Aujourd’hui, il reste, comme témoin, une chanson connue par tous les écoliers, aussi fédératrice que pourrait l’être un hymne national, invitant au courage, à la lutte contre l’adversité, à la résistance… non pas contre un ennemi commun, mais contre la mélancolie, le désespoir… ce que l’esprit pourrait créer de plus destructeur après un drame ou une catastrophe : « Hana wa saku », littéralement « les fleurs fleurissent », rappelle à tous, aux esprits déchus et aux vies brisées, que, quoi qu’il arrive, un jour, comme la nature, l’être humain peut de nouveau voir ses espoirs refleurir. Cette chanson est pour le peuple japonais la lueur au bout du tunnel, un phare qui rappelle que l’on doit garder le cap pour reconstruire une ville, une civilisation, une vie, après un cataclysme qui aurait tout détruit.  

Suivez-nous dans une nouvelle aventure à Fukushima, littéralement « île du bonheur », pour découvrir ses paysages, ses plats populaires, ses loisirs, ses habitants et l’esprit des derniers Samouraïs !”

Nous signons là un nouveau magazine qui connait comme les 2 précédents une évolution avec l’introduction d’Interview et son jeu de questions/réponses. Intéressant, amusant voir émouvant, des japonais se sont confiés à nous pour parler de leur Fukushima.

Le magazine GOKAN spécial Fukushima en quelques mots :

  • 150 pages
  • Français (en attendant la version anglaise)
  • Format papier qualité livre avec vernis sélectif pour la couverture et dernier de page.
  • 7 photos-reportages inédits composés de 16 articles
  • 3 interviews
  • 150 photos exclusives
  • 4 rencontres d’artisans
  • 5 activités pour éveiller vos 5 sens
  • … et plein d’autres surprises !

 

Fukushima est très connu pour son mont Bandai et ses pistes de ski, une image de loisirs que l’on ne se fait pas aux premiers abords lorsque l’on évoque le département. La nature omniprésente et très variée offre de nombreuses opportunités à la randonnée dans des paysages magnifiques. Aizu Wakamatsu dernier bastion des samouraï est une ville riche en histoire et lieux historique. Découvrez de nombreux spots au fil des pages, l’artisanat, la nourriture… et bien plus encore !

Pour cette nouvelle édition, nous inaugurons la partie interview, avec notamment Kazuto YAMAKI le CEO de SIGMA, qui nous parlera un petit peu d’appareil photo et objectifs, mais surtout de Aizu Wakamatsu et l’histoire drôle et émouvant de l’attachement son père à cette ville qu’il avait choisi pour construire l’entreprise en 1974.

Le retour de Morgane

Morgane BOULIER était avec nous dès le premier magazine ! Illustratrice tellement remarquable de talent et agréablement humainement, que l’on se fait une joie de l’avoir de nouveau avec nous. 

DANS CETTE ÉDITION, RETROUVEZ :

En parcourant les 150 pages vous découvrirez :

  • Le Parc d’Oze
  • Le Ski a Inawashiro
  • Fukushima en train
  • Les Kitakata Ramen
  • La chute des Samouraïs
  • Les Kokeshi
  • et bien plus encore…

L’équipe GOKAN et ses invités pour cette édition :

Le magazine Gokan spécial Fukushima, c’est plusieurs mois de préparation, de reportages et une compilation de photos de Septembre 2017 à Février 2021 ! 

Chaque magazine de part l’originalité et l’authenticité des reportage, nécessite un travail de titan pour l’équipe GOKAN afin de ramener les meilleurs sujets originaux, et votre soutien nous est indispensable pour trouver l’énergie de toujours continuer et faire mieux ! 

Pour ne rien louper à nos aventures :

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : Instagram, Facebook & Twitter !

On parle de nous !

Encore merci pour les nombreux retours élogieux et témoignages sur la deuxième édition dédiée à Ehime via les réseaux et plein de Stories sur Instagram ! C’est notre force motrice et l’on compte sur vous pour nous pousser encore 😉

Quand allez-vous recevoir votre magazine ?

En raison du COVID19, la poste tourne au ralentit…
Compter 1 à 3 semaines pour la livraison. Le magazine sera en stock dans nos bureau de Nakameguro à Tokyo fin Mars 2021, et nous expédirons toutes les commandes reçues avant le 30 Mars au plus tard le 2 Avril !

N’hésitez pas lors de la commande avant de payer à prendre l’option de suivi (tracking payant) si vous voulez savoir où se trouve votre précieux magazine.

Nous avons lancé l’abonnement pour 2021 ! En plus de nous permettre d’avoir une meilleure vision sur les budgets pour les reportages (et éventuellement vous préparer plein de surprises), cela va peut-être nous permettre de transférer la production en France et ainsi optimiser grandement les délais de livraison ! Tout dépendra du nombre d’abonnés… alors n’hésitez pas et abonnez-vous : ABONNEMENT GOKAN 2021

Informations complémentaires

Poids 0.420 kg
Dimensions 24.6 × 19 × 1 cm
Finitions

Livre broché, impression offset qualité photo sur papier mat, couverture avec pelliculage mat/satiné et vernis sélectif (effet tactile).

FAQ

Qu’est ce que le format PAPIER du Gokan Mag ?

Cette version Spéciale du Gokan Mag en format premium papier signifie que le Gokan Mag a été imprimé ici à Tokyo dans une imprimerie professionnelle et spécialisé dans l’impression de livre et de magazines.

Comment le Gokan Mag est-il envoyé ?

Le Gokan Mag est envoyé en Europe par service Airmail par la Japan Post. Cela correspond à un délai de 3 à 6 jours ouvrés (sous conditions normal de trafic, cela sous-entend des délais possibles dus à la situation actuelle). Pour les envois au Japon, le délai est normalement lui de 3 jours ouvrés . Pour les zones autres que celles citées ci-dessus, veuillez nous contacter directement. Si vous avez des demandes particulières concernant votre commandes, veuillez également nous contacter directement.

Depuis le 1er Juillet 2021, qu’est-ce qui change pour les taxes ?

Les changements concernent toutes les ventes en ligne de marchandises en provenance de pays hors de l’Union européenne, ou intra-européennes. Maintenant il sera obligatoire de s’acquitter de la TVA quelle que soit la valeur du produit !
Concernant GOKAN, seuls les 3 premiers magazines (imprimés et stockés au Japon) sont concernés, c’est à dire : Izumo, Ehime et Fukushima. Les Suivant à partir de Tokyo sont imprimés en France !
Cela implique donc le paiement de la TVA de 5,5% seulement, car il s’agit de produits liés à la presse. Pour plus d’information, voici le site de La Poste : https://www.laposte.fr/comment-payer-frais-de-douane-colis-international

3 reviews for Magazine GOKAN – Fukushima version Premium (papier)

  1. Jhonny

    Un magazine de 150 pages, de nombreuses et superbes photos, un tirage de qualité. Un voyage à chaque lecture pour découvrir une région, les habitants, la cuisine, l’artisanat.

  2. Maurel

    Quel régal encore pour les yeux ce numéro spécila Fukushima !
    Le papier est d’une qualité rare, agréable non seulement à l’oeil mais aussi au toucher, c’est tellement rare !
    On y découvre avec bonheur l’artisanat de la laque et des kokeshi (poupées en bois colorées) et les films qui accompagnent le reportage photos sont nous plongent au cœur des ateliers, on s’y croirait !!
    Il ne fait pas hésiter à scanner les QR codes qui augmentent l’expérience, les photos y sont magnifiques, les couleurs sont superbes, le rendus du château d’Aizu Wakamatsu de nuit est magnifique.
    Même le blanc de la neige d’Inawashiro est lumineux !
    Quant aux soba, on a l’impression que la fumée va sortie de la page 😉
    Régalez-vous !

  3. Mathieu

    Bonjour,

    Je viens de terminer le Gokan sur Fukushima qui, comme les précédents numéros, est vraiment une réussite sur le plan visuel, du contenu et de l’écriture.
    Un beau moyen de voyager par procuration en cette période encore compliquée et de découvrir une région trop méconnue ou du moins pas sous les aspects qui lui donne à être visitée.
    Les QR code offrent encore un excellent support complémentaire avec des photos qui méritent d’être vues et bon nombres d’infos utiles.
    Hâte de découvrir la suite.
    Mathieu

Ajouter un Avis